Pour notre part personnelle, je peux vous affirmer que non. Les différentes régions administratives du Québec n’ont pas tous les mêmes intervenants et donc pas les mêmes soins.

 Nous avons donc récemment découvert que Jacob n’aurait plus d’ergothérapie à faire si nous ne tournons pas vers le privé. Il y aurait des frais engendrés de plus de 5000$ par année simplement parce que notre centre de ressource pour personnes handicapées n’a pas un tel spécialiste!

D’autres parents voudraient avoir accès à des thérapies non couverte par le gouvernement tel l’oxygénothérapie. Les couts pour une thérapie semblable sont encore bien supérieurs! 
Il y a aussi des cas où le gouvernement n’offre plus ou pas d’accès simplement parce qu’il effectue des compressions budgétaires et coupe les services. 

Puis des cas qui n’ont pas un service parce qu’il ne serait pas  bénéfique pour l’enfant vu sa situation. Ces cas-ci sont un peu plus compliqués car les parents aimeraient qu’on tente tout de même de faire de quoi pour leurs enfants. Les parents se sentent souvent abandonnés dans cette situation et très démunis car la majorité des intervenant vont avoir le même discours. 

Dans tous les cas ci-haut mentionnés, si les parents veulent les soins, ils devront débourser de leurs poches tel que nous devrons le faire pour Jacob si nous voulons qu’il fasse de l’ergothérapie. En  étant le seul des deux parents à travailler pour le moment, je peux vous dire que je trouve le poids de cette responsabilité très lourd. Tout parent digne de ce nom veut ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants y compris les parents d’enfants différents. Nous voulons peut-même plus que les parents réguliers. Imaginez vivre avec l’idée que votre enfant peut marcher un jour si vous lui faites faire de l’ergothérapie, mais si vous ne lui en faites pas faire MAINTENANT, il ne marchera peut-être jamais!

C’est un peu comme ça que je me sens à tous les jours… Je veux que mon fils ait ce qu’il y a de mieux pour qu’il puisse avoir toutes les chances dans la vie. Dois-je m’endetter pour lui faire suivre une thérapie? Peut-il obtenir les résultats que j’espère tant pour lui si je ne lui procure pas la dite thérapie? Quel poids! Je suis certains que  plusieurs parents vivent des situations plus que semblable concernant divers services et diverses thérapies. 

Notre gouvernement ne devrait-il pas rembourser ces frais encourus en visant à ce que nos enfants soient un jour plus autonomes et coutent moins cher à l’état? Faites-moi part de vos commentaires, vos expériences à ce sujet. Quel aide avez-vous trouvé?

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Do you use poppered vests or bodysuits?