Je  n’ai pas la prétention que mes trucs s’appliquent à toutes les situations, mais ils fonctionnent bien avec Jacob. À vrai dire, ils ont fonctionnés avec tous mes enfants mais particulièrement bien avec Jacob.

 

Voyagez le soir. C’est en effet mon truc principal pour les longues routes. Près de 800km séparent la famille de ma femme et la mienne, j’ai donc eu la chance d’expérimenter la technique. En quittant le soir après le souper ou tout près de cette heure, les enfants ont tendance à s’endormir relativement tôt. Ça laisse un moment de repos aux parents également. De plus, on évite d’avoir à manger au restaurant sur notre trajet et on réalise des économies. Je sais que voyager de soir n’est pas pour tout le monde, partir très tôt le matin s’avère une alternative acceptable. Si les heures sont bien planifiées, on  peut éviter une multitude de problèmes tels les travaux de réfections et les bouchons de circulation des grands centres.

Les pauses! Un essentiel!  Si vous êtes fatigué, courbaturé et un peu tanné par le long trajet, il y a fort à parier que les enfants aussi ressentent les mêmes choses.  Profitez des pauses pipi, changez les couche si ça s’applique à votre situation. Un arrêt grignotine pour emporter dans la voiture à mi-trajet aide souvent aussi. Même si ça rallonge la duré de votre trajet, la qualité de celui-ci n’en sera qu’améliorée par le fait que les enfants seront de meilleur humeur.

Un bon choix de musique aide énormément à donner l’impression que le voyage passe plus vite. Choisissez-en pour tout le monde. Eux aussi ont leurs préférences même si  leurs gouts musicaux ne ressemble pas forcément aux vôtres, encore une fois,  si ils sont de meilleur humeur c’est un compromis qu’on peut se permettre de temps à autre durant le trajet.

Les jouets sont aussi une nécessité pour les occuper! Nous sommes à l’ère de l’électronique. Nintendo DS, i Pod, tablettes et tous autres jouets ordinaires seront vos meilleurs atouts pour le voyage, de même  que les lecteurs de dvd portatifs qui peuvent être munis d’écouteurs pour laisser les parents en paix si le besoin se fait sentir!

Le dernier mais non le moindre de mes trucs : Prenez le temps…. Rien ne presse, la vitesse n’est pas nécessaire. Lors d’un long trajet, vous serez surement fatigué, ne faites pas d’excès de vitesses inutiles car vos réflexes seront surement amoindris. Nous voulons tous vous revoir en forme, vous et vos petits.

À l’approche des longs congés des fêtes, tous ces conseils peuvent s’appliquer si vous avez à voyager. Vous l’avez deviné, ça fonctionne avec tous les enfants. Cessez de vous inquiéter pour vos enfants différents, le voyage ira aussi bien pour eux que pour les autres. Adaptez-vous à la situation ils n’en profiteront que mieux.

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Do you suffer from back pain