On se demande souvent si l’on va pouvoir continuer sa vie, ses loisirs, ses hobbies quand on est parent d’un enfant handicapé. Et pourquoi pas ?

Ce n’est pas parce que notre enfant est handicapé que l’on ne peut sortir, faire des choses, avoir des loisirs.. Il faut continuer de  vivre, car c’est notre épanouissement qui contribue au bien être de notre enfant.

Depuis tout petit et malgré son handicap, notre fils nous suit partout : match de football, parcs de loisirs, restaurants, rallye automobile, shopping, ballades en week-end. ….  Il adore et vit très bien toutes ces sorties malgré son handicap.  Et je pense même que c’est cet enrichissement qui l’aide à s’éveiller et s’épanouir. Bien sûr il ne peut pas forcément tout faire, mais nous nous adaptons à ses possibilités et cela lui permet, malgré tout de grandir et s’épanouir comme les autres.

Certes  vous allez me dire qu’il faut une organisation précise, beaucoup de matériel….

Franchement et selon les besoins de chaque enfant, je  pense qu’un enfant même handicapé qui peut voyager, découvrir même en poussette  ou en siège auto est un enfant heureux.

Suite à plusieurs visites, ou en rentrant de petits voyages, nous avons souvent pu voir notre fils changer, nous montrer d’autres gestes ou progresser juste pour nous montrer qu’il avait aimé sa ballade. C’est si beau un enfant qui sourit en dormant sur le trajet retour..

Après tout  qu’y a-t-il de plus beaux que de voir les yeux d’un enfant qui brillent car il découvre le monde ? j’aime voir son regard d’enfant briller quand on l’emmène sur un rallye et qu’il voit toutes ces voitures qui passent et qu’il est si heureux de les applaudir..

J’aime le voir se délasser dans sa bouée   au centre nautique et progresser à chaque séance un peu plus en nous montrant qu’il peut maintenant entrer dans l’eau, qu’il aime les bains à bulle  ou le bassin a courant et chose qui était encore impossible, le toboggan..  N’est-ce pas là les plus beaux moments que l’on peut partager avec un enfant, même s’il est différent.

N’est-ce pas ce bonheur-là qui fait aussi la victoire des parents dans ce long combat ? 

Alors n’hésitez pas à faire découvrir des choses à votre enfant, à voyager avec lui, à lui faire partager vos loisirs. Ne vous mettez pas des barrières, juste parce voter enfant est différent.. Non, vivez ce que vous avez à vivre avec lui.

Il n’y a rien de plus beau que de prendre un enfant par la main, lui faire découvrir des choses et le voir vous sourire juste pour vous dire …. Merci… c’est beau… 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

If your child has a diagnosis of Cerebral Palsy what level of the GMFCS are they?