Notre fils est âgé de 4 ans et est né handicapé des suites d’une maladie génétique rare

Depuis qu’il est tout petit il ne peut tenir assis, marcher, parler et présente de graves ###### d’éveil, l’empêchant de faire diverses activités d’un enfant de son âge.

Mais à force de soins, d’amour, de travail, nous avons la joie de le voir progresser chaque jour un peu plus.

Et par une belle soirée d’été, alors que nous étions invité à une soirée en famille, nous avons eu la chance de voir notre fils faire quelque chose qui à ce jour nous paraissait encore impossible pour lui.

il y avait là sur la pelouse face à la terrasse où nous étions installés, un énorme toboggan.

Il le voyait, nous montrait qu’il avait envie de voir ce que c’était, qu’il voulait y aller en voyant sa cousine en faire… moi j’avais peur, il me paraissait inconcevable qu’il puisse en faire..

Et puis mon mari et mon fils aîné l’ont pris avec eux, l’ont posé à mi-chemin sur le toboggan, et là je ne pouvais croire ce qu’il se passait, il donnait des coups de fesses et se laissait glisser tout seul..

Un véritable miracle, un moment inoubliable, il venait de se donner la possibilité de descendre tout seul et mon mari le rattrapait en bas.

Vous allez me dire rien d’extraordinaire, normal pour un enfant.. mais quand il s’agit d’un enfant handicapé, je peux vous affirmer que c’est un très grand moment, une véritable victoire sur la maladie..

Et puis il a voulu recommencer encore et encore… il a adoré et moi je venais de réaliser que notre fils venait de jouer comme les autres enfants simplement avec un toboggan.

Nous venions de franchir une étape décisive, et moi je venais de réaliser que j’allais devoir prendre sur moi, lâcher un peu de lests et donner à notre fils un peu de liberté pour qu’il puisse avancer. 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Why do you blog?