Le bonheur d’un couple tient à beaucoup de choses. 

On se construit petit à petit. Et puis un jour, on décide ensemble de fonder une famille. 

On se sent prêt à tout pour devenir parents. Puis vient le grand jour, celui de la naissance de son enfant.. mais comment faire face quand on apprend que finalement ce rêve d’être parent va se compliquer par la maladie de bébé ?? 

Je n’oublierais jamais cet instant. J’étais en salle de réveil et mon mari qui a du coup du affronter seul le premier verdict médical, est venu accompagné du gynécologue, pour me dire que l’accouchement ne s’était pas déroulé comme nous l’avions imaginé.. 

J’étais encore affaiblie par l’anesthésie et  je ne réalisais pas du tout ce qu’il était en train de se passer.. ils étaient en train de me dire que  l’on allait emmener mon enfant, ce bébé que j’ai  porté 9 mois, que j’ai tant attendu et que   l’on allait nous séparer pour l’emmener dans un service spécialisé.. je ne pensais à rien d’autre que de me lever pour aller moi-même le voir, le prendre dans mes bras et lui dire que j’étais là pour lui. Mais je ne pouvais pas. J’étais bloquée là sur ce lit..

Et mon mari me prenait alors la main pour me dire qu’ensemble, quoi qu’il se passe, nous ferions tout pour que notre désir le plus cher se réalise.. ce n’était qu’un mauvais départ…

Et puis je suis montée en chambre, seule à devoir encaisser  ce qu’il venait de se passer et mon mari partait rejoindre notre bébé et être à ses côtés.. il n’y a rien de plus déchirant que de devoir attendre, ne pas savoir ce qu’il se passe, ne rien maitriser et être impuissant face à la situation.. 

Et c’est à cet instant, quand vous prenez conscience de la situation, que le déclic se fait. Il faut alors tout faire, se lever reprendre les rennes de sa vie pour être au plus vite aux côtés de ce petit bébé qui se bat pour partager votre vie. 

Une fois tout le monde à la maison, la vie de couple devient plus compliquée. On réalise avec la douleur  et les cicatrices ce qu’il vient de se passer et la chance que nous avons d’avoir pu échapper au pire. On se parle, on se confie, mais les enfants et leur bien être passent bien souvent avant le couple.. la vie se règle autour de tous ces soins, des rendez-vous… 

On a beau essayer de l’éviter, notre couple passe souvent après le confort de nos enfants. On en a vu depuis des couples se déchirer, se séparer autour de nous pour presque rien. Mais on a été là pour eux. On a essayé de les consoler, les ramener à la raison en leur faisant comprendre qu’il y avait pire dans la vie.. Et nous dans tout ça, au fil des années on s’est battu, on s’est accroché à notre histoire et à notre couple, pour le bonheur de nos enfants. Cela n’a pas été simple tous les jours, il est vrai et l’on aurait bien souvent des raisons de se disputer, mais qu’est ce que cela va changer ?? 

Le combat  que nous menons chaque jour n’est-il pas le plus beau moment d’amour que nous puissions partager dans un couple ? 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Is your child continent and aware of when they need to use the toilet?