Dans la vie, il est toujours bon pour chacun d’entre nous d’avoir pleins d’amis. Des amis  pour sortir, faire la fête, des amis à qui on parle de tout, ou même que l’on apprend à connaitre via le travail, les raisons sociaux.. Mais comment être sûr que ce sont des amis, des vrais qui seront là pour vous, quoi qu’il puisse arriver ?

Depuis que mon mari et moi sommes ensemble, on peut dire que nous en avons des amis. Que ce soit par notre travail, nos rencontres dans la vie de tous les jours, de par la famille ou les relations…

Mais depuis que nous sommes parents d’un enfant handicapé, qu’on le veuille ou non les choses changent… Les gens changent. beaucoup d’entre eux  ne sont plus aussi présents..

Avoir un petit garçon malade, vouloir protéger ses enfants face à la maladie, face à l’inquiétude aussi, nous faire voir les choses forcément différemment. Notre vie n’est plus et ne sera plus la même.

Et c’est là, quand on commence à réaliser ce qu’il se passe que l’on voit, les proches, amis et connaissances qui sont vraiment là, pour vous et pour votre famille. On commence aussi à réaliser que les gens qu’on pensait proches, ne viennent plus vous voir, ne vous appelle pas pour prendre des nouvelles. on voit les gens qui vous appellent juste pour papoter ou voir si ça va et ceux  qui ont toujours autre choses à faire..

Depuis ces quatre années, je dois dire que face à tout cela, j’ai ouvert les yeux sur ce qu’était l’amitié, la vraie sans hypocrisie et je dois dire que le tri naturel  s’est fait dans nos relations.

Bien souvent les gens que je pensais proches, ceux à qui je me confiais avant,  que ce soit dans la famille ou dans mes amies, je n’ai pas gardé beaucoup de ces relations.

Sans le vouloir on change, ce qui avait de l’importance avant n’en a plus autant maintenant. 

Peu de gens ont compris, mais nous avons rencontré d’autres personnes aujourd’hui. Des personnes qui ont su être là quand il le fallait. Des personnes qui de façon naturelles ont su être présentes pour nous. J’ai eu beaucoup de mal à croire que les gens pouvaient nous tourner le dos dans ces moment-là , ou même nous juger face à la maladie de notre fils ou nos choix de vie.

Mais je me dis aujourd’hui : à quoi bon regretter ces personnes ? à quoi bons se soucier de ces personnes qui au final n’ont pas d’intérêt ? On dit toujours que c’est dans le malheur que l’on reconnait ses vrais amis. Moi je rajoute aujourd’hui que de toute façon les amis viennent et s’en vont dans votre vie, mais le plus important est et sera toujours le bonheur de votre famille. 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

How do you find out about new special needs products?