Voilà un sujet avec lequel j’ai de la difficulté. Les levés de fonds pour les organismes de bienfaisances sont bien, pour ne pas dire indispensable dans plusieurs cas. Mais certaines personnes le font sur une base individuelle, on en voit de plus en plus sur les réseaux sociaux. Puis, qui n’a jamais vu de petite boite près de la caisse dans un commerce ou un autre avec la photo d’un enfant malade?

Attention, je ne juge pas personne ici, je ne dénigre aucunement les gens qui doivent recourir a ce moyen pour arriver à prodiguer les produits et services don leur enfant a besoin. Par contre, je déplore que les gens doivent en arriver là à un moment ou un autre alors que le gouvernement devrait peut-être être à l’écoute de ces familles et mieux les aider.

Pour ma part,  je n’arrive pas  à  demander, car personnellement, je reste toujours mal à l’aise dans cette situation. 

 Plusieurs familles ont recours à différentes tactiques pour leurs levées de fonds : Des bazars ou si vous préférez des ventes de garages don les profits seront pour l’enfant. La vente d’objets tel que bijoux, foulards ou autre semble être le choix de plusieurs, ma femme en fait partie (Elle tricote des foulards pour financer l’hypo thérapie de Jacob).
 
Par contre, j’ai un peu de difficulté avec les gens qui demandent un simple don. Ça me rend mal à l’aise. Pas parce que les gens demandent des dons en fait, mais plutôt parce que souvent, les familles peuvent être reconnues dans leur localités et jugés sur leurs achats (à l’épicerie par exemple).

Voyez-vous, si l’on vend un objet, on fait ce que l’on veut avec les profits. Si on demande de l’argent pour une cause, les gens s’attendent à ce que cet argent soit utilisé pour cette cause uniquement. Personnellement, je n’aurais pas le gout de me faire juger  parce que j’ai acheté une pièce de viande à l’épicerie un peu dispendieuse au lieu d’investir mon argent (que j’aurais pu économiser pour Jacob) en me contentant d’une pièce de viande de moindre qualité.

Puis, en donnant à une personne, on aide une personne. Si on donne à un organisme, celui-ci peut venir en aide à cette même personne ainsi qu’à plusieurs autres par la suite. C’est pourquoi j’aime particulièrement les gens qui trouvent un organisme (souvent local ou régional) qui va leur venir en aide et demande donc des dons pour cet organisme. Ainsi, les gens peuvent être aidés, et les surplus seront donnés à d’autres gens dans le besoin!

Mais bon, c’est ce que je pense et je me questionne tout de même souvent à savoir si nous devrions faire des levés de fonds nous aussi. Si nous devrions demander un part de cette générosité collective pour Jacob. Je suis mal à l’aise… Orgueil? Timidité? Malaise?  Je ne sais pas trop quoi en penser. 

Quand je vois des gens se mobiliser sur facebook pour aider la famille d’un nourrisson qui un an plus tard n’a plus aucun problème, je pense à Jacob qui en aura toute sa vie…. Je me demande si je ne devrais pas demander moi aussi. Est-ce que j’ai fait le bon choix? Aurais-je du? Quand je vois deux parents abandonner leurs emplois respectifs pour prendre soins de leur fils atteint d’une leucémie, je comprends leur geste. Ils demandent de l’argent pour s’en sortir et toute une communauté se mobilise pour les aider (leur donnant ainsi raison). Alors, quand mon fils a eu la leucémie, aurais-je du rester à la maison pour prendre soins de lui et abandonner mon emploie? Ais-je fais le bon choix? Je n’en sais plus rien je vous l’avoue. C’est un sujet bien délicat. 

 Et vous? Que faites-vous? Comment voyez-vous cette situation? Comment vivez-vous avec ces questions? Combien de fois vous êtes-vous demandé et pourquoi pas une levée de fond?

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Is changing your child difficult when you are out and about?