J’ai lu il y a un certain moment de cela un texte d’une maman qui disait ne pas être prête à voir son enfant dans une chaise roulante. J’y ai pensé, je me suis demandé suis-je prêt? A l’instant même j’y ai pensé, je n’ai pas su trouver la réponse. Je me souvenais des arguments de la mère que je comprenais fort bien. Jacob n’étant pas rendu à ce stade, ça ne me touchait pas alors je n’arrivais pas à me faire une idée personnelle à ce sujet.

 

Puis, il y a plus ou moins 2 semaines, nous sommes allés voir une ergothérapeute et la physiothérapeute de Jacob. A un moment de la rencontre,  l’ergothérapeute a assis Jacob dans un petit chariot ressemblant beaucoup au scoot de Firefly! Il était vieux et désuet, moins bien pensé que le modèle de Firefly, mais l’idée était la même… Vous auriez dû voir le sourire de Jacob,  ses yeux qui s’illuminaient! Presque instantanément, Jacob a compris qu’en poussant ou en tirant sur les roues, il pouvait se déplacer! Je peux vous assurer que je veux le scoot pour Jacob coute que coute! On lui a ensuite fait essayer une petite chaise roulante. Elle était un peu grande pour le moment mais le principe était le même et la réaction de Jacob toute aussi satisfaisante.

Je repense à tous les jours, depuis que Jacob a fait l’essaie de ces équipement, à cette maman qui n’était pas prête. Je pense à vous tous qui n’êtes peut-être pas prêts à voir votre enfant dans un équipement pour personne handicapée.  Je vous comprends, il n’est pas facile de faire un deuil comme celui-là. Mais voir un enfant s’illuminer et s’ouvrir à son environnement grâce à de tels équipements vous aidera à cheminer dans ce processus d’acceptation!

Il est certain que je suis triste à la pensé de savoir Jacob dans une chaise roulante. Mais je serais encore plus triste de le voir replié sur lui-même incapable de se déplacer par lui-même. Ces équipements arriveront à aider Jacob à se déplacer tant qu’il en aura besoin et nous continuerons à travailler avec lui pour qu’il arrive peut-être un jour à se déplacer debout. J’imagine qu’un jour, lorsqu’il arrivera à se tenir debout par lui-même ou à l’aide d’une marchette ou un autre appareil, ses yeux brillerons à nouveau et il me fera le même sourire!

Le but de ces appareils est de les aider à acquérir un peu plus d’autonomie et de pallier à leurs handicaps. Si nous les en privons parce que nous ne sommes pas prêts. Nous faisons une erreur monumentale.

 Madame, si vous n’êtes toujours pas prête à voir votre enfant dans une chaise roulante, demandez-vous une chose simple : Mon enfant lui,  est-il prêt? 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

What sort of sling do you use?