Lorsque l’on met au monde un enfant quel qu’il soit, on ne nous donne pas son mode d’emploi.

Il faut apprendre à le connaitre, savoir ce qu’il aime ou non, lui apprendre à grandir, connaitre et découvrir  le monde… Mais lorsque l’on devient parent d’un enfant handicapé, il est encore plus difficile de l’aider à découvrir le monde et il faut avant tout pouvoir communiquer avec lui.

Notre fils de 4 ans est handicapé depuis sa naissance et a des lésions cérébrales importantes.

Nous ne savions pas ce qui nous attendrait, comment nous ferions et ne nous soucions pas de tout cela à sa naissance.

Et puis au fil du temps, il a fallu trouver des idées pour l’éveiller, le faire parler et participer à notre vie sans que cela ne soit trop compliqué pour lui.

Il a bien sûr des séances d’orthophonie, de makaton,…. Mais pour nous c’est aussi compliqué de concevoir à apprendre le langage des signes. On a beau essayer, apprendre, le faciliter, on n’arrive pas à s’y faire et puis notre fils est si petit pour apprendre un tel langage.

Du coup, je ne voulais pas abandonner, j’ai feuilleté et feuilleté de nombreux catalogues de jouets, j’ai été dans de nombreux magasins de jouets pour trouver des jeux qui pourraient l’aider .Pour un anniversaire, je lui ai même acheté une tablette tactile d’éveil ou l’on peut charger et choisir nous même les jeux adaptés à son rythme et son éveil. On lui fait tout faire avec nous, mais tout en jouant..

Et aujourd’hui pour mon plus grand bonheur, je me rends compte qu’à force de patience, de jeux et d’amour, notre fils progresse et s’éveille.

Oui il y a bien des progrès  qui sont dus au travail.. mais je dois avouer que la majeure partie de ses progrès sont bien souvent dus aux jeux avec son frère ou son papa..

Qu’il est bon de rentrer du travail et de voir notre fils, jouant avec papa et ayant appris en une journée à dire  Maman, à faire hummm quand il aime, à faire bravo ou à montrer les parties du visage. Il dit même «  Ca va » si on lui demande comment il va.. des petites phrases simples mais, qui ont tant d’importance dans la bouche d’un enfant handicapé…

Je crois que c’est là la plus belle thérapie pour un enfant handicapé.

C’est à force d’amour, de patience et de jeux qu’un enfant qui se sent bien dans sa peau et dans sa vie, peut avancer … 

 

Things you might like

Other articles you might enjoy...

Survey icon

Public Opinion…

Have you used a GoTo Shop Trolley?